La déclaration de Dominique de Villepin avant son entrée en salle d'audience

Publié le par Vivre Ensemble







La déclaration de Dominique de Villepin avant son entrée en salle d'audience


Voici le verbatim de la déclaration de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin à son arrivée au palais de justice de Paris où il doit être jugé pour dénonciation calomnieuse dans le cadre de l'affaire Clearstream:


«Nous sommes aujourd'hui le 21 septembre. C'est le jour anniversaire de la République française. C'est aussi le jour dédié par les Nations unies pour la paix dans le monde.

J'espère que l'exigence de justice sera au rendez-vous. Je suis ici par la volonté d'un homme, je suis ici par l'acharnement d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J'en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français.
Certains voudraient croire qu'il n'y a pas dans notre pays de procès politique, je veux le croire aussi et pourtant nous sommes ici en 2009 et nous sommes en France.

Je veux redire que mon combat n'est pas un combat personnel, c'est le combat de toutes celles et tous ceux qui se battent contre l'injustice, c'est le combat de toutes celles et tous ceux qui sont victimes de l'abus de pouvoir.

La justice est un bien précieux mais c'est aussi un bien fragile qui demande l'engagement de tous. Je sais que la vérité triomphera. Je vous remercie.»

Après avoir ces derniers jours affirmé avoir «le coeur léger» et dénoncé là «l'acharnement» de Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin s'est une nouvelle fois exprimé devant la presse avant l'ouverture des débats.
Durant un mois, le tribunal correctionnel va devoir démêler le vrai du faux dans cette abracadabrante histoire de faux listings. L'ancien Premier ministre est soupçonné d'avoir participé à une machination visant, selon l'accusation, à déstabiliser Nicolas Sarkozy en lui attribuant ainsi qu'à d'autres personnalités des comptes occultes dans la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream. Ces faux listings avaient été transmis à la justice.




Ce projet humaniste, les citoyens l’attendent, le clubvillepin, le porte, nous avons besoin de votre soutien, REJOIGNEZ NOUS ! www.clubvillepin.fr/

Commenter cet article

Alternapolis 24/09/2009 14:39


Quand on voit la posture de 1er opposant de Nicolas Sarkozy que prend depuis déjà plusieurs mois M. de Villepin, et quand on écoute les paroles qu'il profère à l'encontre du Président de la
République au début du procès de l'affaire Clearstream, on peut se demander où se trouve "l'acharnement" ! Villepin est animé par la haine vis à vis du chef de l'Etat. Cette haine le perdra,comme
l'ont déjà perdu d'autres erreurs passées (dissolution, CPE,...) et ses rêves de flamboyance républicaine...


Vivre Ensemble 24/09/2009 15:43



Si on vous accuse d'une chose que vous n’avais pas faite quel serai votre comportement !
Alors laissons faire la Justice. Amicalement.
La présomption d’innocence n’est même pas respectée par le garant de nos institutions. Mercredi, au troisième jour du procès, la défense de Dominique de Villepin a sorti d’un dossier des notes de
frais d’Imad Lahoud, l’informaticien soupçonné de la falsification des fameux listings. Elles prouvent qu’il a dîné ou déjeuné à plusieurs reprise en 2004 avec l’un des plus proche collaborateur
de Nicolas Sarkosy (http://www.mediapart.fr/)