LETTRE OUVERTE AUX MAIRES !!

Publié le par Agir Ensemble

Si vous êtes maire ou élu local, appelez le 01 84 16 10 47 ou envoyez un courrielpour parrainer Dominique de Villepin.

« Madame le Maire,
Monsieur le Maire,

Vous avez reçu le document de présentation des candidats pour l’élection présidentielle. Aujourd’hui je ne dispose pas de suffisamment d’engagements de parrainage qui m’assureraient d’être en mesure de présenter mon projet aux Français lors de cette échéance.

J’en appelle à votre conscience républicaine. La Constitution vous confie la responsabilité de filtrer les candidatures afin d’écarter celles qui seraient farfelues ou antirépublicaines.

Je tiens à rappeler que le parrainage d’un élu doit être entendu comme un acte républicain et en aucun cas comme un soutien politique.

Depuis 35 ans j’ai consacré ma vie au service de la France. Ma candidature, comme mes déclarations et mes prises de positions, notamment au cours du quinquennat qui se termine, ont toujours été guidées par une seule exigence, celle de l’intérêt général des Français.

Je propose à nos concitoyens un projet à la fois ambitieux et réaliste pour que la France garde le rang qui doit être le sien dans le monde et pour que les Français renouent avec l’esprit de liberté et de solidarité qui est le leur. La période que nous traversons ne nous permet pas de proposer de simples ajustements. C’est un véritable projet de société à long terme dont la France a besoin. Cette campagne doit être le temps du débat et du projet collectif.

Comme élu(e) au plus proche de vos concitoyens, vous ne pouvez pas vous résigner à ce que le débat présidentiel soit accaparé par les seuls grands partis politiques. Ce n’est pas l’esprit de nos Institutions. Plus que jamais dans cette période d’incertitude, période charnière dans laquelle nous devons faire des choix qui nous engageront pour de longues années, la démocratie doit vivre. Votre parrainage, sésame pour tout candidat, est essentiel au bon fonctionnement de notre démocratie.

Je vous prie d’agréer, Madame le Maire, Monsieur le Maire, mes salutations républicaines. »

Commenter cet article