Libye résolution 1973 : communiqué de Dominique de Villepin

Publié le par Agir Ensemble

Je veux saluer au nom de République Solidaire l'engagement de la communauté internationale à travers la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations Unies en faveur de sa responsabilité à protéger les populations civiles libyennes.

Celles-ci sont soumises depuis plusieurs semaines à une répression et à des attaques militaires meurtrières inacceptables.


A cet égard la mise en œuvre d'une zone d'exclusion aérienne et de frappes ciblées restent les meilleurs moyens à disposition, dans le cadre d'une étroite concertation avec la Ligue Arabe et l'Union Africaine à chaque étape du processus.

J’ai évoqué la nécessité de garantir la paix à Benghazi, devenue ville-symbole de l'avenir de la Libye.

Il ne s’agit pas aujourd'hui de créer un statu quo autour d'un conflit gelé mais d’avancer avec une détermination sans faille pour obtenir le retrait du colonel Kadhafi et des siens.

Parallèlement, doivent être menées, dans le cadre de la légalité internationale incarnée par la Cour Pénale Internationale, des enquêtes rapides et approfondies sur les crimes contre l’humanité suspectés. De même, toutes les sanctions et pressions nécessaires doivent être intensifiées.

Je veux saluer ici le rôle de la France qui a su, dans une démarche d'initiative, être à la hauteur de ses messages à un moment décisif pour le renouveau de la légitimité internationale et l'avenir de la paix et de la démocratie.


Dominique de VILLEPIN
Président de République Solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article