Michel Rocard sur la taxe carbone censurée: "Il y aura crime de non-assistance à planète en danger"

Publié le par Vivre Ensemble








Michel Rocard, ancien Premier ministre.

 Dans une interview accorcée ce jeudi à Europe1.

Le Conseil constitutionnel a annulé le projet de loi de la taxe carbone. L'ancien Premier ministre manifeste sa désaprobation.

Bonus-Tracks:

 

"Nous savions que c'était une affaire très difficile. Qu'il y avait tellement d'obstacles, de contradictions, de refus, qu'on n'arriverait pas à trouver la meilleure forme de la taxe du premier coup, si bien que j'ai plutôt du regret de voir le Conseil constitutionnel manifester d'une certaine façon une exigence de perfectionnisme, alors que le perfectionnisme n'est pas de ce monde."

"La victime, c’est la planète, c’est le risque qu’on combatte mal et pas assez vite le changement climatique."

"Le Conseil constitutionnel vient quand même de prendre le risque d’arrêter tout. Et si on s’arrête là-dessus, il y aura crime de non-assistance à planète en danger."

 

(Source: Europe 1

Commenter cet article