Je Réponds à la Question qu'on m'a posé

Publié le par Vivre Ensemble


Un ancien élu Gaulliste de Villepinte 93

De Gaulle était-il de droite, de gauche, centriste, ou simplement pour la France  ?

Il n’était ni de droite ni de gauche mais au dessus des partis

Est ce être de droite que de réclamer que l’on fasse références à des valeurs ? 
Est ce être de gauche que de réclamer que l’on fasse références à ces mêmes valeurs ? 


LA France se doit de n’être ni de droite ni de gauche mais au service des français.


Cette voie inspirée par le général de Gaulle ne doit être ni de droite ni de Gauche. 

Le général de Gaulle laissait de côté cette querelle du socialisme et du capitalisme, renvoyant dos à dos les régimes qu’ils ont inspirés. Il se plaçait sur un autre plan lorsqu’il écrivait : « sans doute, le malaise des âmes, qui résulte d’une civilisation dominée par la matière, ne saurait-il être guéri par quelque régime que ce soit. Tout au moins, pourrait-il être un jour adouci par un changement de condition morale, qui fasse de l’homme un responsable au lieu d’être un instrument »


Si être à droite consiste à refuser que l’homme ne soit réduit à devenir un pion dans un immense magma pseudo égalitaire d’où le mérite à totalement disparu, alors je suis de droite.  

Si être à droite consiste à refuser l’assistance aveugle, a condamner la fainéantise institutionnalisée, à vomir la bien-pensance hypocrite… alors je suis de droite.  

Si être à droite c’est vouloir protéger son pays et sa famille, si c‘est pratiquer une économie réaliste qui ne se suiciderait plus… alors je suis de droite. 
 
Si être à gauche consiste à être solidaires des travailleurs pauvres comme à refuser notre social élitiste… alors je suis de gauche.  

Si être à gauche consiste à pointer ceux qui se cachent derrière leur engagement politique dans le seul but de justifier un féroce appas du gain… alors je suis de gauche.  
Si être à gauche consiste à vouloir reconstruire l’ascenseur social… alors je suis de gauche.

LA France se doit de n’être ni de droite ni de gauche mais au service des français.

De Gaulle, auraient cautionné, je pense, ce que je viens de dire.Amicalement. 


Adhérons dès aujourd’hui au CLUB VILLEPIN ! Pour cela, il suffit de télécharger le bulletin d'adhésion. 
 
CLIQUEZ SUR LE LIEN 

Publié dans L'intercommunalité

Commenter cet article